top of page
  • Penage

Aller-simple

" Bien des jours avant de voir la mer, elle était une odeur, une sueur salée, chacun imaginait sa forme.

Est-elle une demi-lune couchée, est-elle comme un tapis de prière,

est-elle comme les cheveux de ma mère ?"

Aller-simple



Erri de Luca ne dit pas de lui-même qu'il est un poète. Ses oeuvres regorgent pourtant de poésie. Dans Aller-simple, lui, le familier de la montagne, se confronte à la mer. Il signe dans ce poème épique une tragédie où se mêlent les voix, rassemblées sur une bien frêle embarcation, chargée d'une humanité espérante et violente. Des voix intérieures ou lancées dans les embruns, des voix solitaires ou chorales, à la manière des tragédies antiques. A travers elles gronde un choc de culture et de continent, l'écho d'une humanité qui se cherche.


 

Fred Cacheux, comédien (https://facteurs-communs.fr) a accepté de se mettre au service de ce texte bouleversant à l'occasion du Festival Poestra.


Il en fera la lecture à l'église Saint Paul, samedi 18 mars à 16h.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page