top of page
  • Penage

En Filigrane

« Aux jours

incertains

secouer

l’édredon

du temps


il arrive que

sous les heures

friables

l’éternité

se déplie

soudain »


Braise de douceur, 2000




Nos vies-palimpsestes. L’encre du temps s’y est posée et endormie. Des mots à revisiter : presque effacés, le parchemin se refuse de les livrer à l’oubli. Pour peu que, poussés par l’élan du courage, on les secoue, leur texture laisse apparaître une promesse d’éternité.


Vivre en filigrane est la proposition méditative faite par la théologienne et poète Francine Carrillo dans son dernier ouvrage. Car l’existence a un poids, qui constitue tout autant sa grandeur – sa gloire, kabod en hébreu -  que le risque de sa crispation. Il suffit parfois d’un frémissement, du murmure d’une brise pour que s’ouvre son « peut-être ». Alors ce qui était couché se relève, ce qui s’était figé dans la pierre d’une identité se remet en mouvement.


Ce chemin, Francine Carrillo le voit passer par une saine conversation avec les textes, une attention toute poétique à ces mots « qui s’effacent devant plus grand qu’eux […], qui travaillent à réveiller plutôt qu’à flatter ».



A lire :

Francine CARRILLO, Filigrane, Genève, Labor et Fides (Petite Bibliothèque de Spiritualité), 2024, 112 pages.


L'autrice viendra présenter son livre Filigrane le samedi 16 mars à 14h au Temple-Neuf dans le cadre du Festival Poestra. Dédicace avec le partenariat de la librairie Oberlin.


Francine CARRILLO est théologienne et poète. Elle a publié de nombreux ouvrages dont Vers l’Inépuisable (Labor et Fides, 2002) et Le Plus-que-vivant (Labor et Fides, 2009).  

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page